Que mangent les renards ? Comment dorment-ils ? À quoi jouent-ils ? Dans des doubles pages très colorées, Marie Caudry déploie des scènes fantasques dont les renards sont les héros. Renards des villes, renards des bois, renards des neiges… elle nous dévoile leur quotidien à travers des décors fourmillant de détails, où l’œil se perd avec délice. Marie Caudry développe un univers graphique stimulant, où chaque nouvelle lecture amène une surprise visuelle (un accessoire, un détail de vêtement, ou même un personnage que l’on n’avait pas remarqué). Son petit monde fantaisiste convoque de belles références (comme Richard Scarry, par exemple) et invite à la rêverie. Sur chaque double page, un texte court,vient stimuler la curiosité du lecteur : « Les renards des bois parlent le langage des oiseaux », « Chevauchant les nuages, les renards des rêves partent en voyage »… Chez Marie Caudry, l’imaginaire est roi...

 COUV_OK_DEF_RENARDS  renards4

Marie Caudry nous parle de son album, de son illustration...
La naissance du projet
J'ai d'abord proposé des crayonnés pour des planches "bric à brac", puis les petits renards sont apparus et je me suis dit que ce serait une drôle d'idée d'en faire des sortes de tribus que l'on regarde vivre dans leur environnement, tout simplement.
Pourquoi les renards ?
J'habitais en Ardèche à ce moment-là, dans un coin très sauvage, et il m'arrivait souvent de croiser des renards dont la fourrure changeait de teinte au fil des saisons. J'ai adoré le film d'animation de Wes Anderson, tiré du roman de Roald Dahl (que j'adore aussi, naturellement). Enfin, je trouvais rigolo de faire un genre de "vie mode d'emploi" des renards imaginaire.
Le choix du texte
Dès le début j'ai souhaité qu'il y ait un peu de texte. Il s'adresse surtout aux parents, souvent démunis devant un album sans paroles. C'est un chemin d'accès vers la lecture des images.
La construction de l'album / L'univers de chaque planche
J'ai proposé différents univers qui m'inspiraient à l'éditrice et la graphiste, qui m'ont aidé à faire des choix, en fonction de ce qui leur semblait plus pertinent par rapport à l'univers de l'enfant. Je construisais la composition de mes planches avec des crayonnés qui donnaient l'échelle des petits renards par rapport à leur univers, puis il ne restait plus qu'à les imaginer vaquer à leurs petites affaires. La double page du début "à l'école des renards" me permettait de réunir tous les univers. On peut penser (ou pas) que les scènes qui suivent ont été crées par les enfants renards avec des petites poupées renards. Je suis fascinée par les mises en abîmes, je joue avec dès que je le peux dans mes livres... Ce type de dessin d'univers détaillés s'inscrit dans la lignée de mes jeux d'enfant avec des figurines dont j'aménageais les maisons, les villages, la vie quotidienne pendant des heures, comme le font tous les enfants renards.

Merci à Marie Caudry pour avoir répondu à nos questions.
http://mariecaudry.free.fr
http://mariecaudry.blogspot.com/